Le donjon:

St Sylvain d'Anjou:
le château à motte.
Fernelmont:
donjon porche (XIIIe).
Céroux-Mousty:
donjon de Moriensart.

introduction


Crupet: château donjon (XIIIe).

Au Moyen-Age, le noble, propriétaire de son domaine, et en extension de ce titre parfois protecteur des paysans du finage, se construit un édifice à mission défensive. Sur une butte de terre ou sur une île, parfois au prix de terrassements et de drainage, il érige, au milieu d'une pièce d'eau, un donjon, de périmètre carré, rectangulaire, rond ou parfois même oval. Les dimensions des côtés ou du diamètre sont comprises entre 10 et 25 mètres. Cet édifice, conçu en bois aux environs de l'an mil (entre les XIe et XIIIe s.) comme décrit dans la chronique de Lambert d'Ardres, a difficilement résisté aux affres du temps et a disparu suite aux incendies, à l'abandon ou au remplacement sous d'autres constructions le plus souvent en pierre. A l'instar du château à motte de Saint-Sylvain d'Anjou ou des donjons de Fernelmont ou de Crupet, il comprend deux ou trois étages, sert de logis au seigneur et à sa famille, assure la surveillance du domaine et de l'exploitation agricole qui en fait partie et protège les paysans des environs des guerres, pillages ou incursions des Normands ou de brigands.


Media-2001.net
 

Tourisme Culture et Loisirs



Renseignements
et informations